Publié le Laisser un commentaire

Comment se passe un concours complet à Longvilliers ?

Quand on parle de concours complet d’équitation en Ile de France, un des premiers lieux de concours qui nous vient en tête c’est le terrain du Centre Equestre de Longvilliers / Moulin de la Forge. Avec une quinzaine de concours avec des épreuves club/poneys/amateurs, c’est un terrain connu pour tout les completistes de la région. Mais que vaut ce terrain ? Nous allons tout vous dire sur l’organisation, les sols et le lieu.

Localisation: A proximité de Dourdan, en pleine campagne, Longvilliers est idéalement situé à coté de l’autoroute A10.

Organisation: Un complet à Longvilliers commence généralement aux alentours de 9h par le dressage. Le nombre d’engagés étant souvent conséquent sur ce terrain, les heures de passage du dressage s’étalent jusqu’à 12h. Dans les 30 minutes suivant le passage en dressage, il faut se rendre sur le CSO. Il faut donc anticiper son heure d’arrivée sur place pour avoir le temps de reconnaître le parcours d’obstacle avant l’épreuve de dressage, puisque en 30 minutes on a le temps de faire marcher son équidé, l’hydrater, et lui troquer son équipement de dresseur hors pair pour celui de Jappeloup. Généralement, le cross aura lieu 1h30 après le CSO, ce qui laisse le temps de faire la reconnaissance et de restaurer tout le monde sur la pause du midi.

  • A noter qu’une caution de 2€ est demandé pour le dossard, à rendre à l’issu du concours et l’argent est restitué.
  • Une buvette (crêpes, boissons, sandwich) est toujours présente sur place à petits prix.
  • Présence de toilettes.
  • Parking van/camion très grand, on trouve toujours de la place pour se garer sans avoir besoin de beaucoup manoeuvrer.

Terrain: 4 carrières de dressage avec détente commune, 3 terrains de CSO avec 3 détentes distinctes, un cross avec pré-detente de cross et détente à l’obstacle.

Sols: Si il y a bien une seule chose à regretter de ce terrain, c’est la qualité des sols. Bien que le cross soit relativement sec même en cas de forte pluie, les carrières de dressage sont vites remplies de flaques et le CSO est très collant. A l’inverse en cas de sécheresse on sera plutôt sur des carrières profondes.

Le terrain de cross: Point principal qui est le plus important pour nous les complétistes: le cross ! Comme dit précédemment celui ci reste praticable toute l’année. Le tracé des parcours des différentes épreuves sont entièrement modifiés à la mi-saison, par exemple entre septembre et décembre si vous faites plusieurs concours dans la même épreuve à Longvilliers, votre cross restera similérement le même. Ça plait à certains et ça plait moins à d’autres. Personnellement j’aime pouvoir refaire une deuxième fois le même cross pour modifier les difficultés du concours précédent. Au niveau des obstacles nous retrouvons un gué, contre-haut/bas, des chapeaux de gendarme, panoramiques, des trous, quelques pointes. Le cross est très fourni en différents profils d’obstacle et on ne s’ennuie pas ! Les tracés sont également intéressants et à travailler, mais le cross reste toujours adapté à l’épreuve, sans être trop « simple » ni trop « compliqué ».